Atelier de

Communi­cation

Consciente

à St Hilaire du Touvet - entre Grenoble et Chambéry

Pourquoi découvrir la Communication Non Violente ?

Dans les situations du quotidien qui vous « challengent », vous voulez poser des actions concrètes pour vous rendre la vie pus belle, tout en cultivant le lien de cœur à cœur avec les autres (enfants, proches, collègues, conjoint)  ?

Atelier Découverte CNV

Contenu de l'atelier :

  • Accueil et mise en lien
  • Présentation de la CNV en bref
  • Pratiques en petits groupe / retours en grand groupe
  • Questions / réponses
  • Clôture
Atelier Découverte CNV
Présences Créatives - Pour l'équilibre de votre tribu !

Infos pratiques :

  • Groupe entre 6 et 10 personnes
  • Repas inclus (+12,5€ en partenariat avec une restauratrice du village – adaptation aux régimes spéciaux)
  • Ou apporter un repas à tirer du sac !
  • Grignotis et boissons chaudes et froides offerts pendant les pauses
  • Tarif : 90€

Agenda

4 décembre 2021 – 9h-17h St Hilaire du Touvet (38) – Entre Grenoble et Chambéry

Renseignements et inscriptions

La CNV en bref

« Faire de la CNV » c’est apprendre et intégrer un mode de pensée, de communication et d’action qui facilite le lien de cœur à cœur et le dialogue au delà des faits (actions, paroles). Ce mode permet à chacun des interlocuteurs de goûter la pleine compréhension de ce qu’il vit. Une compréhension intellectuelle ET AUSSI au niveau des sentiments et des aspirations fondamentales de l’être humain.

Cette écoute mutuelle s’accompagne de détente corporelle et d’ouverture d’esprit. S’invitent alors la créativité et la coopération et des solutions émergent alors de façon organique.

C’est cela le paradoxe de la CNV : focaliser son attention sur la qualité de relation plutôt que sur le résultat c’est ce qui donne le plus de résultats !

Mon témoignage et mon engagement !

J’ai à cœur de transmettre cet art de vivre tellement il m’est utile au quotidien ! Qu’il soit bien clair que je ne suis pas formateur certifié du CNVC et que j’entreprends cette démarche de transmission en mon nom propre !

Avec la CNV je développe de mon positionnement intérieur par rapport aux évènements extérieurs de la Vie. J’apprends chaque jour un peu plus à différencier les faits de mes interprétations, repérer mes sensations corporelles en lien avec les faits et me (re)rencontrer dans mes aspirations fondamentales. Ceci étant clarifié, je vois où réside mon pouvoir d’action je choisis comment utiliser efficacement mon énergie pour me rendre la vie belle.

En tant qu’être humain bercé par l’aspiration à vivre le cœur ouvert à toute la Vie qui s’y manifeste, j’ai choisi ma voie spirituelle. Je m’engage vis à vis de moi-même à pratiquer la CNV chaque jour.

Je me forme actuellement dans le cursus d’Accompagnement Individuel avec la Communication Non Violente (promo AH-CNV n°3 / 2019-2022) pour devenir praticien accrédité.

En octobre 2022 je cumule notamment :

  • 68 journées de formation à la CNV,
  • 80 heures d’accompagnements reçus en individuel ou en couple,
  • 300 heures de pratiques CNV,
  • 50 heures d’accompagnements individuels que j’ai mené (sans compter mes pratiques d’apprentissages),
  • des temps de coaching et de supervision.

D'où vient la CNV ?

Marshall B. Rosenberg (1934 – 2015) est le fondateur de la Communication Non Violente (CNV). Le but de la CNV est de vivre une qualité de relation avec soi et avec les autres qui permet de rester connecté à l’aspiration fondamentale de l’être humain de contribuer à son bien-être autant qu’à celui des autres. Pour ce faire l’enseignement consiste à expérimenter et intégrer un nouveau mode de pensée, d’expression et d’usage du pouvoir grâce à des clés de consciences qu’il a modélisé très précisément.

Séances Individuelles avec la Communication Non Violente

Au début de sa carrière Marshall est d’abord docteur en psychologie clinique et exerce en cabinet privé. Par sa pratique et ses recherches spirituelles il développe une forme de « psychothérapie » qu’il estime beaucoup plus efficace que celles qu’il a appris à l’université. Ainsi est née la CNV.

Il en arrive à considérer la pathologie psychique comme les conséquences au niveau individuel d’un système de pensée, d’expression et d’usage du pouvoir qui se joue à l’échelle de l’humanité toute entière. Il quitte alors la pratique thérapeutique et se focalise sur l’enseignement de la CNV au plus grand nombre. À cet effet il co-créé le CNVC (Centre pour la Communication Non Violente) et forme des formateurs qui enseignent à leur tour.